Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 10:27

Les rumeurs enflent sur la situation de Gamesworkshop ainsi que sur d'importantes restructurations en europe.

 

D'abord, il y a eu l'abandon de la plupart des Gamesday en europe.

 

Puis une situation économique très mauvais pour le dernier trimestre 2013 :

 

Baisse de 12% du chiffre d’affaire
Baisse de 30% du profit
Baisse de 31% du bénéfice net par action
ventes en Europe -14%

(source: http://voxludi.net/groupes/warhammer-40000-les-jeux-de-figurines/forum/topic/games-workshop-france-termine/)

 

Pour Gamesworkshop France, on est passé d'un CA de 16M d'€ en 2009 à 13,2M d'€ en 2013, 1,1M d'€ de résultat net en 2009 contre 431k € en 2013...(voir les bilans sur societe.com).

 

Du coup la restructuration déjà engagée s'est confirmée avec une suppression pure et simple de Gamesworkshop France (avec rappatriement des services VPC etc en Angleterre). A voir si ce retour en arrière n'aura pas de conséquences négatives pour le marché français, notamment au niveau de la localisation des livres/manuels, de l'apparition de FAQ ou d'efficacité du SAV.

 

Mais ça pourrait ne pas s'arrêter là.

 

Il y a également des rumeurs de fermeture de magasins, notamment sur Paris (St Lazare et Paris 12 Daumesnil sont évoqués). Ceci ne serait pas suprenant quand on sait que le manager de la boutique de Paris 14 a été gentillement remercier pour ne pas avoir atteint ses objectifs.

 

Il y a sur Paris une forte compétition dans le domaine du jeux de figurine, où les magains Gamesworkshop ne sortent pas nécessairement gagnant. On a en effet Uchronie et Starplayer qui vendent du Games, mais également beaucoup d'autres jeux, organisent des évènements dans une ambiance moins commerciale. On a également SPL qui attire une belle clientèle. Et le dernier arrivé, la Waaagh Taverne, semble faire son trou grâce à sa formule magasin/table de jeux+buvette.

 

Pour couronner le tout, il ya la rumeur du rachat de Gamesworkshop par le groupe Hasbro ...

 

 

Gamesworkshop n'a pas su s'adapter correctement à l'évolution du marché et aux attentes de ses consommateurs. Sa course à la vente et à l'augmentation des prix fait fuir une clientèle 20-40 ans, et ne permet plus aux plus jeunes d'entrer dans le hobby. Bref, ça ressemble à une stratégie perdante.

 

Faut il commencer à regarder nos figs comme une espèce en voie d'extinction ?

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 11:32

Taldor,

 

 

Lors de sa colonisation, la planète Taldor ressemblait à un paradis terrestre : verte et bleue, regorgeant de vie ainsi que de ressources minières. Cette planète était l'image de Vorash. Il ne reste de totue cette vie qu'une plaine verdoyante à l'extrémité est des plaines d'Api ainsi que la forêt de Broceliendre.

 

Les premiers colons s'installèrent sur le site de l'actuelle Taldor Primaris, qui offrait de nombreux avantages : proximité des forêts, de plaines céréalières d'Api avec un accès direct aux mines des montagnes brunes.

 

La colonisation du Secteur Championnet a permis à Taldor de developer une importante activité industrielle, fondée sur la production des mines des montagnes brunes et des réserves de prometheum, situtées dans les actuels "marais maudis".

 

Ainsi ont été fondés le spatioport de Chronos, les cités de Riva puis d'Erden (et leurs spatioport).

 

L'expansion industrielle s'accompagne d'une desertification progressive de la planète, sous l'effet des pluies acides et des rejets toxiques, donnant en particulier naissance au désert de Bès mais permettant un accès facilité au sud de la planète et à la région de Cydénia.

 

C'est en s'installant à Tirgal et en explorant les alentours que d'anciennes ruines Xenos furent découvertes sur le site de Memphis, s'étendant sur plusieurs hectares. Les recherches récentes indiqueraient qu'il s'agissait d'une ville de taille moyenne, comparée à nos ruches actuelles, mais disposant d'une technologie très avancée.

 

La présence de bois riches de Broceliendre et de ce complexe archéologique a permis l'installation du spatioport Bastet.

 

L'Hérésie d'Horus marquera fortement la géographie de la planète. Les World Bearers vont fortifier les installations des montagnes brunes et en particulier le spatioport Chronos. La lutte acharnée des résistants attirera les faveurs de l'Empereur qui leur enverra Sainte Louise, qui unifiera les forces résistantes et participera à la libération de la planète, laissant sa vie lors de la bataille finale.

 

La cité Ruche Sainte Louise lui rend un hommage éternel, hérigé sur le champ de bataille où elle est tombée.

 

Une autre trace de ce conflit est le "marais maudit", anciennement terrain fertile constellé de lacs, qui montre les stygmates du bombardement puis de l'assaut orbital menés par les Ultramarines pour prendre pieds sur Taldor.

 

L'arrivée des Ultramarines et l'utilisation de Taldor comme base pour lancer l'offensive sur Championnet va intensifier l'industrialisation de la planète. C'est à cette époque que se développent les immenses Manufactorum A102-34 et A102-35, au Nord et au Sud, produisant les armes, véhicules et munitions pour l'Adeptus Astrates et la Garde Impériale.

 

 

Vorash

 

Vorash a été fondée peu après Taldor. Ne détenant pas autant de ressources permettant l'installation d'industrie lourde, la planète fut consacrée à l'agriculture. Une société humaine répartie en petites bourgades agricole s'est déployée dans le sud de la planète, sur les plaines de Beausse et d'Andoran. Les services Impériaux se concentrant autour des spatioports Andoran et du Spatioport du Rocher, construit plus partculièrement pour les besoins des mines des Roches Grises.

 

Pendant plusieurs millénaires, les fleuves Pta et Porthmos étaient la frontière naturelle entre le monde civilisé et les terres forestières inhospitalières.

 

Tout devait changer après la chute d'Horus. Les World Bearer ont tenter de se fortifier sur Vorash, comme ils l'avaient fait sur Taldor. Cependant il n'y avait pas de cité ruche sur Vorash. Ils se fabriquèrent donc une place forte au pied des Monts de Mâat ... et découvrir les ruines d'une cité, appartenant selon toutes apparences aux mêmes Xénos que sur Taldor, cité appellé "Nefret" a en croire les recherches archéologiques menées plus tard. Les World Bearer intégrèrent ces ruines dans un ensemble de fortifiactions, la ligne Siegfried, installant un Spatioport.

 

L'assaut des Ultramarines fut, là encore, brutal. En quelques semaines les restent des World Bearer étaient annihilés dans la bataille apocalyptique du marais de Guilliman.

 

L'utilisation su Sous secteur Clénus comme base d'opération pour les forces Ultramarines dans la reconquête du Secteur Championnet obligeat le gouverneur de Vorash à changer radicalement de politique. Il ordonna le rassemblement d'une majorité de la population dans une nouvelle citée ruche, Cathersis, pour rationnaliser les production et porter le développement de la planète. Le site répond à un impératif d'unité (équidistant de Nefret et d'Andoran, comme du Nord) et de défense (entouré par le Fleuve Pta d'une part, des marais et des pics arides d'autre part). Sa proximité avec le désert de VaesDorak, seul gisement permettant de dévellopper une petite industrie lourde, assurait une réponse à ses besoins de croissance.

 

Récemment, des colons venus de Taldor ont défriché et mis en culture de vastes étendues nordiques, connues sous le nom de "Nova Taldor". Ces colons suivent une philosophie en vogue sur Taldor de retour à l'esprit des premiers colons, un retour à l'esprit pionner, à la salvation par la peine et la difficulté, au pouvoir de transformation de l'homme.

 

Il reste encore du libre et du sauvage sur Vorash. L'immence forêt de Verduran et les étendues à l'ouest du desert de Vaesdorak et de Cathersis sont encore proche de l'état originel de la planète. La forêt de Verduran est un domaine quasi sacré pour les Vorakii (habitants de Vorash), car servant à l'exercice de la chasse traditionnelle.

 

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 11:25

Les Chroniques de Clénus sont de cours récits, s'appuyant sur les évènements de la campage se tenant au sein du club Championnet, fondée sur une version améliorée (on espère) d'Empires Planétaires.

 

  1. Jaz

 

 

 

 

7h32. Une nouvelle journée dans lenfer de la ruche. Taldor Primaris nest surement pas le pire endroit de lunivers, mais pour Jaz, cest un piège dont elle narrive pas à sextraire.

 

 

 

 

 

Elle est en route pour le Manufactorum oùelle travaille, à la Gloire de lEmpereur, comme ils disent. Elle produit des chars, des Leman Russ. Sur sa chaîne de montage, elle est en charge de linstallation des systèmes de communications. Son agilitémanuelle lui permet de dintégrer la connectique là où les gros doigts gras de ses collègues ne vont pas. De plus, cest un des rares éléments du char dassaut qui requiert une connaissance technique avancée pour son installation.

 

 

 

 

 

Jaz espérait plus. Elle a passé trois ans au Collège de Cathersis, dans des études dingénieur. Elle sest spécialisé dans laérospatial, en particulier les technologies de protection. Mais la vie ne permet pas toujours daller au bout de ses rêves.

 

 

 

 

 

Il y a deux ans, le gouverneur planétaire a brusquement changéde politique de gestion des ressources humaines. Tout citoyen non employé, y compris les étudiants, ont reçus une affectation pour remplir les usines et décupler la production. Jaz a été envoyé dans le Manufactorum 102 sans pouvoir finir ses études.

 

 

 

 

 

Elle espérait que cette situation soit temporaire. Mais malgréla censure des médias locaux, des rumeurs persistantes circules dans les quartiers dhabitation. La planète aurait été envahie par des Xénos ou des troupes des forces de la destruction. Déjà la capitale aurait perdu le contact avec plusieurs provinces.

 

 

 

 

 

Des groupes de ladeptus arbites quadrillent les secteurs dhabitation et les étages les plus bas de la ruche, souvent accompagnés par la milice locale. Jaz les a vu passer devant son immeubletrainant un cadavre dans un grand sac noirun cadavre qui navait pas lair humain. Cela confirme ce que lui a soufflé un camarade, il y aurait des cultes des Dieux du Chaos dans la ville, dans les parties non contrôlées de lEclat.

 

 

 

 

 

Du coup chacun se regarde, chacun s’épie. Les affiches de propagande ne parviennent pas encore à galvaniser le moral de la population. On a peur ici, peur de quelque chose quon ne voit pas, peur dhypothèses et de rumeur.

 

 

 

 

 

Mais Jaz, comme dautres, sent que la guerre approche et quelle ne pourra surement jamais finir ses études au Collège de Cathersis.

 

 

 

 

 

Elle arrive à la petite porte dentrée, incrustée dans lenceinte du manufactorum. Bob, le gardien, valide son passe dans la pointeuse, dun mouvement absent. Elle entend déjà le bruit assourdissant de la chaîne de montage qui lattend.

 

 

 

 

  1. Enzo

 

 

 

 

Le centre dopérations des forces de défenses planétaires (FDP) de Sainte Louise est une ruche dactivité, où se croisent représentant de la milice, des forces de larbites  ainsi que de la garde impériale.

 

 

 

 

 

Centre de commandement en second, le Général Gargon est en charge de la défense des provinces de lOuest. Enzo, lieutenant des FDP, est son aide de camp.

 

 

 

 

 

Les rapports des éclaireurs sont de plus en plus inquiétants. LEnnemi est partout, il a débarqué sur la planète par légions sans rencontrer de réelle résistance, les FDP étant limités suite aux coupes budgétaires. Malgré les défaites à répétitions de la Marine Impériale dans le secteur, le gouverneur du système Clénus se croyait à labri dune évasion, au vu de

 

 

 

 

 

Le pire est cependant quil ny a pas quun seul ennemi. Si on lit les rapports provenant de Taldor et de Vorash, des cultes du chaos ont pris les armes, les espions confirmant la présence de Space Marines renégats. Mais il y aurait aussi des peaux vertes ! Un éclaireur a même parlé de guerriers mécaniques « sans âmes » … mais il a rendu son âme àlEmpereur avant de pouvoir en dire plus.

 

 

 

 

 

Enzo rentre dans la salle de réunion et découvre des représentant de ladeptus arbites conversant avec le Général : «  nos troupes rapportent de violentes révoltes dans les niveaux bas Taldor Primaris. Des gangs se sont réunis et arborent pour certains de leurs membres une étoile àplusieurs branches, scarifiés sur le corps … ».

 

 

 

 

 

« Inquiétant, répond le Général, cependant quen est-il de la situation à Sainte Louise ? ».

 

 

 

 

Linterlocuteur regarde calmement le Général, « Les combats entre gang sintensifient à un point inquiétant, les morts se comptent par centaine on na plus rien à faire. Le pire est que le temps quon arrive, le massacre est terminé. Ça touche chaque gang, tour à tour. Comme pour une purge  ».

 

3. Dark Dog

 

Dans sa chapelle privé à bord de l'Eternal Crusader,  Le Haut Sénéchal Helbrecht s'adressait aux officiers de la croisade Nocte Cruente.

 

- "Mes frères, il ne s'agit pas d'une mission comme les autres. Vous porterez la haine de l'Empereur contre les Xenos, contre les forces chaotiques qui ont décidé de former une union contre nature pour abattre Son royaume. Mes frères, la victoire est impérative. Clénus est la clef de voute de la défense sur secteur Championnet. Le sol de Taldor et de Vorash sont déjà souillés par les impies et les hérétiques, il est de votre devoir sacré de purger ces mondes ! Pas de pitié, pas de peur, pas de remords !"

 

- " Pas de pitié, pas de peur, pas de remords !" Reprirent les officiers.

 

- "Votre flotte est prête, les ordres ont été distribués. Nemetorius conserve le commandement de la Croisade. Allez, pour la gloire de l'Empereur !"

 

Alors que les frères se dispersaient pour rejoindre leurs navires, Helbrecht s'approcha de Nemerotius.

 

- "Un mot en privé".

 

 

La cellule du Haut Sénéchal n'avait de cellule que le nom. La salle centrale ouvrait sur plusieurs chapelle, certaines contenant des écrans tactiques et stratégiques, d'autres des modules de communication, d'autres encore une véritable bibliothèque et, bien entendu, une alcôve Sa gloire.

 

 Faisant signe à Nemetorius de s'assoir à une table dans un chapelle arborant des schémas tactiques et stratégiques, Helbrecht alla chercher un pad, le tendant à Black Dog.

 

- "Que vois tu, frère ?"

 Sur le pad se détachait les plans d'une station spatiale énorme, en double croix surmontée d'un cône, accompagnée de statistiques détaillées sur son armement et son fonctionnement.

 

 - "Une ... une forteresse noire ?"

- " En effet" répondit Hellbrecht, "mais pas n'importe laquelle. Celle-ci a permis de tenir le Secteur Championnet pendant plusieurs siècles. Mais les batailles n'ont pas tourné en faveur de la Marine Impériale, et la Forteresse a disparu ..."

- "Détruite ?"

- "Non, disparue. Et certaines informations indiquent que la clef de sa disparition et de son contrôle se situent sur la surface de Taldor et de Vorash."

- "Frère Vénérable, je vois où tu veux en venir, pourtant ce n'est pas notre coutume de laisser de côté le combat contre les ennemis de l'Empereur pour courir à la recherche d'une relique ..."

- "C'est pourquoi je ne te le demanderai pas, mon Frère. Ce que je t'ai dit, tu ne le répèteras à personne dans ta croisade. Elle doit, officiellement, purger les mondes de Vorash et Taldor. L'inquisition a chargé un Inquisiteur, Billington, de l'Ordo Xénos, de chercher, trouver et si nécessaire détruire ce qui, sur la surface de ces mondes permettrait de contrôler la forteresse noire".

 Après une pause, Hellbrecht continue.

- "Ta croisade transportera un petit détachement de chevaliers gris. Je sais que tu as déjà côtoyé leur sorte, mon frère, et que tu es moins réfractaire que d'autres. L'Inquisiteur aura pour second un Archiviste, Lestrades je crois."

- "Des psyker ... mon frère tu sais que la cohabitation sera difficile"

- "J'ai confiance. Retourne à bord du Providence. J'ai passé un accord avec le maître de chapître des Iron Angels, tu rejoindras leur compagnie et vous prendrez position sur Vorash."

- "Bien, Haut Sénéchal".

- "L'Empereur guidera vos armes. Le Tarot nous guide vers ces planète. Va chercher la gloire et répandre le sang et la mort".

 

Se relevant, Nemetorius, quitta Hellbrecht. Un Archiviste ? Il va falloir sélectionner le navire qui les transportera avec soin, peu de frères acceptent le seul présence de ces impurs. 

 

4.  Jazz

 

Tout s'est passé si vite. A peine les sirènes de la Ruche avaient sonnées que le bombardement orbital avait commencé. Enfermé dans son bunker, Jaz avait senti le sol trembler. Ils étaient resté 3 jours terrés. Puis l'alarme s'est arrêté et les gardes ont demandé à tout le monde de sortir.

 

La ruche avait l'air épargné, mais derrière ... on voyait des flemmes, de la fumée partout au nord.

 

Jaz se dirige vers un garde, un gradé à croire son uniforme.

- "Je veux me battre" lui dit elle.

 

Le gradé se tourne, la regarde.

- "On recrute tout ce qui passe. Va au centre de traitement à l'angle de la 5ème et de la 12ème."

 

Le centre de traitement est en fait une tente planté sur ce qui était un administratum, remplie de soldats et de médecins. Jaz passa les différents tests, mais au lieu d'être présenté au sergent recruteur, elle fut conduite devant un colonel.

- "Jaz Ramiez ? Bien. Je vois que vos tests sont très bons. Surtout je vois que vous avez eu de très bon résultats dans vos études à Cathersis. Nous avons besoin d'un agent de liaison là-bas, je valide votre recrutement et passe le dossier au commandement planétaire. Présentez vous dans deux heures au palais du gouverneur".

- "Bien Monsieur ..."

- "Colonel."

 

Et voilà, engagée dans la FDP.

 

Le palais du gouverneur, dans les hauteurs de la ruche, ne ressemblait en rien au palais d'apparat habituels. Les soldats couraient dans les couloirs, portant d'aucun des missives, d'aucun des équipements. Des grades étaient postés aux entrées, les identités contrôlées.

 

Jaz avait eu le temps de discuter avec quelques gardes, en attendant d'être reçu par l'aide de camp du commandant en chef des forces de défense planétaires. Le Nord de la planète était en feu, tombé en quelques heures sous les assauts des Xénos. Erden était au mains d'humanoïdes appelés Tau, alors que Riva était contrôlée par une race robotique mystérieuse. Le Manufactorum A102-34 n'était plus que ruines, contaminé de peaux vertes.

 

Le Chef de camp la reçu aimablement.

- "Ramirez, j'ai deux secondes pour vous. Vous n'êtes pas encore un soldat, vous ne savez rien de l'engagement, de la peur, du sacrifice. Pourtant, nous avons besoin de tous, et de ceux avec vos compétences en particulier. Les communications avec Vorash sont sporadiques, au mieux. Nous avons besoin de rétablir un lien avec notre planète sœur, en particulier avec les forces de Space Marines qui l'occupent. Vous partez ce soir en navette vers Cathersis, avec le grade de lieutenant et une petite équipe. Priorité absolue de créer une ligne de communication stable et de nous transmettre des rapports objectifs sur la situation. Rappelez vous, vous n'obéissez qu'à Taldor. Vous pouvez disposer." L'aide de camp n'avait pas regardé Jaz un seul instant.

 

Elle allait retourner sur Cathersis, Vorash la luxuriante ...  

Repost 0

Présentation

  • : Liber Darkape
  • Liber Darkape
  • : Infos plus ou moins importantes à caractère ludiques, jeux vidéo PC, Wargame (Warhammer et Warhammer 40k)
  • Contact

Rechercher