Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 11:32

Taldor,

 

 

Lors de sa colonisation, la planète Taldor ressemblait à un paradis terrestre : verte et bleue, regorgeant de vie ainsi que de ressources minières. Cette planète était l'image de Vorash. Il ne reste de totue cette vie qu'une plaine verdoyante à l'extrémité est des plaines d'Api ainsi que la forêt de Broceliendre.

 

Les premiers colons s'installèrent sur le site de l'actuelle Taldor Primaris, qui offrait de nombreux avantages : proximité des forêts, de plaines céréalières d'Api avec un accès direct aux mines des montagnes brunes.

 

La colonisation du Secteur Championnet a permis à Taldor de developer une importante activité industrielle, fondée sur la production des mines des montagnes brunes et des réserves de prometheum, situtées dans les actuels "marais maudis".

 

Ainsi ont été fondés le spatioport de Chronos, les cités de Riva puis d'Erden (et leurs spatioport).

 

L'expansion industrielle s'accompagne d'une desertification progressive de la planète, sous l'effet des pluies acides et des rejets toxiques, donnant en particulier naissance au désert de Bès mais permettant un accès facilité au sud de la planète et à la région de Cydénia.

 

C'est en s'installant à Tirgal et en explorant les alentours que d'anciennes ruines Xenos furent découvertes sur le site de Memphis, s'étendant sur plusieurs hectares. Les recherches récentes indiqueraient qu'il s'agissait d'une ville de taille moyenne, comparée à nos ruches actuelles, mais disposant d'une technologie très avancée.

 

La présence de bois riches de Broceliendre et de ce complexe archéologique a permis l'installation du spatioport Bastet.

 

L'Hérésie d'Horus marquera fortement la géographie de la planète. Les World Bearers vont fortifier les installations des montagnes brunes et en particulier le spatioport Chronos. La lutte acharnée des résistants attirera les faveurs de l'Empereur qui leur enverra Sainte Louise, qui unifiera les forces résistantes et participera à la libération de la planète, laissant sa vie lors de la bataille finale.

 

La cité Ruche Sainte Louise lui rend un hommage éternel, hérigé sur le champ de bataille où elle est tombée.

 

Une autre trace de ce conflit est le "marais maudit", anciennement terrain fertile constellé de lacs, qui montre les stygmates du bombardement puis de l'assaut orbital menés par les Ultramarines pour prendre pieds sur Taldor.

 

L'arrivée des Ultramarines et l'utilisation de Taldor comme base pour lancer l'offensive sur Championnet va intensifier l'industrialisation de la planète. C'est à cette époque que se développent les immenses Manufactorum A102-34 et A102-35, au Nord et au Sud, produisant les armes, véhicules et munitions pour l'Adeptus Astrates et la Garde Impériale.

 

 

Vorash

 

Vorash a été fondée peu après Taldor. Ne détenant pas autant de ressources permettant l'installation d'industrie lourde, la planète fut consacrée à l'agriculture. Une société humaine répartie en petites bourgades agricole s'est déployée dans le sud de la planète, sur les plaines de Beausse et d'Andoran. Les services Impériaux se concentrant autour des spatioports Andoran et du Spatioport du Rocher, construit plus partculièrement pour les besoins des mines des Roches Grises.

 

Pendant plusieurs millénaires, les fleuves Pta et Porthmos étaient la frontière naturelle entre le monde civilisé et les terres forestières inhospitalières.

 

Tout devait changer après la chute d'Horus. Les World Bearer ont tenter de se fortifier sur Vorash, comme ils l'avaient fait sur Taldor. Cependant il n'y avait pas de cité ruche sur Vorash. Ils se fabriquèrent donc une place forte au pied des Monts de Mâat ... et découvrir les ruines d'une cité, appartenant selon toutes apparences aux mêmes Xénos que sur Taldor, cité appellé "Nefret" a en croire les recherches archéologiques menées plus tard. Les World Bearer intégrèrent ces ruines dans un ensemble de fortifiactions, la ligne Siegfried, installant un Spatioport.

 

L'assaut des Ultramarines fut, là encore, brutal. En quelques semaines les restent des World Bearer étaient annihilés dans la bataille apocalyptique du marais de Guilliman.

 

L'utilisation su Sous secteur Clénus comme base d'opération pour les forces Ultramarines dans la reconquête du Secteur Championnet obligeat le gouverneur de Vorash à changer radicalement de politique. Il ordonna le rassemblement d'une majorité de la population dans une nouvelle citée ruche, Cathersis, pour rationnaliser les production et porter le développement de la planète. Le site répond à un impératif d'unité (équidistant de Nefret et d'Andoran, comme du Nord) et de défense (entouré par le Fleuve Pta d'une part, des marais et des pics arides d'autre part). Sa proximité avec le désert de VaesDorak, seul gisement permettant de dévellopper une petite industrie lourde, assurait une réponse à ses besoins de croissance.

 

Récemment, des colons venus de Taldor ont défriché et mis en culture de vastes étendues nordiques, connues sous le nom de "Nova Taldor". Ces colons suivent une philosophie en vogue sur Taldor de retour à l'esprit des premiers colons, un retour à l'esprit pionner, à la salvation par la peine et la difficulté, au pouvoir de transformation de l'homme.

 

Il reste encore du libre et du sauvage sur Vorash. L'immence forêt de Verduran et les étendues à l'ouest du desert de Vaesdorak et de Cathersis sont encore proche de l'état originel de la planète. La forêt de Verduran est un domaine quasi sacré pour les Vorakii (habitants de Vorash), car servant à l'exercice de la chasse traditionnelle.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Liber Darkape
  • Liber Darkape
  • : Infos plus ou moins importantes à caractère ludiques, jeux vidéo PC, Wargame (Warhammer et Warhammer 40k)
  • Contact

Rechercher